mes couilles Ca peut faire du mal comme du bien

15Apr/103

le web 2.0 c’est du Flash (et ouai)

Didier Brun: a 01:22
Didier Brun: c'est l'argumentaire le plus pragmatique et juste que j'ai pu lire sur le sujet
Yamo: je look
Didier Brun: oué y'a beaucoup a lire
Didier Brun: faut lire juste le billet d'Etienne + le comment (long) de Guyot a 01:22
Didier Brun: mais c'est interessant pour notre avenir
Yamo: ouai
Yamo: moi dfaçon je suis DA
Yamo: flash ou pas, plus ça va plus je m'en fous
Yamo: c'est juste une option à me donner au départ
Yamo: plus ça va plus t'es technique et moins je le suis
Yamo: après c'est sur si je bosse sur un truc voué au flash je vais le commencer en flash mais c'est pareil
Yamo: d'ailleurs ça arrive de plus en plus souvent des projets où je me demande "hm, je démarre sur flash ou photoshop ?"
Yamo: niveau graphisme ça devient pareil
Yamo: d'façon j'ai intérêt à m'écarter des technos
Yamo: c'est trop hasardeux
Didier Brun: oui c'est pas faux
Didier Brun: d'autant que la
Didier Brun: on peut vraiment se demander
Didier Brun: si on assiste pas a la mort du truc, a la Director quoi
Didier Brun: je pense pas que ce sera le cas sur le Web
Didier Brun: mais mine de rien qui le sait :)
Yamo: mouai
Yamo: je suis pas convaincu par tout ça
Yamo: mais c'est vrai un truc
Yamo: c'est que flash aujourd'hui c'est clivé
Yamo: entre créas et devs
Yamo: et que ce qui était super dans flash avant n'existe plus maintenant pour un créa
Didier Brun: oui c'est vrai
Didier Brun: il s'est hyper-professionnalisé
Didier Brun: mais j'ai l'impression qu'HTML 5 c'est pire
Yamo: ben moi j'ai l'impression que ce sera de toute façon forcément pire dans l'avenir
Yamo: moi j'ai laissé tombé l'idée d'être au point techniquement quoi
Didier Brun: oui pour sûr
Yamo: je me suis fait une raison
Yamo: partant de là, demain on me dit flash ou htlm5 ou quoi
Yamo: qqpart je m'en fous
Yamo: ce qui me fait un peu chier apr contre
Yamo: et ça faut bien le dire
Yamo: c'est que dans leur majorité les intégrateurs c'est des merdes
Yamo: moi je fais une DA chiadée
Yamo: en PSD
Yamo: je balance aux intés
Yamo: et au final ça ressemble juste à de la merde
Didier Brun: oui c'est clair
Yamo: alors les mecs ils peuvent sortir tant qu'ils veulent des "ouai en ajax on fait pareil qu'en flash gnagna"
Didier Brun: et HTML5 va pas arranger la chose
Yamo: dans les faits pour y arriver faut buter et personne bute comme ça, ou presque
Yamo: la réalité c'est qu'encore aujourd'hui pour un créa, flash c'est une certaine garantie d'intégrité graphique que RIEN d'autre n'offre
Yamo: et ça, même si c'est du détail technique ça joue sur le produit final et la perception des gens, même ceux qui savent pas c'est quoi flash ou css ou autre
Yamo: le fait est que les sites flash ils ont une autre gueule
Yamo: alors moi je veux bien, flash décline etc
Yamo: peut-être
Yamo: mais pour que ce soit mort et enterré faudra déjà que tous les intés qui se la raclent en ce moment apprenent à faire autre chose que du travail de chinois
Yamo: tiens là je suis en train de bosser sur une charte
Yamo: on me blance des :
Yamo: "nos développeurs font remarquer que le site présente certains détails qu'il ne sera pas possible d'intégrer en HTML dans des conditions optimale, en particulier les boutons du header qui sont ombrés sur un background à motif. Or, ni les PNG (seul format d'image qui permettent de gérer les ombres et la transparence proprement) ni le CSS 3 (qui seraient une autre solution) ne sont supportés correctement par TOUS les navigateurs."
Yamo: ah bon
Didier Brun: haha lol
Yamo: ben j'en ai rien à foutre c'est ton problème
Yamo: résultat, je vais virer le motif pour pas être emmerdé
Yamo: après il me sort :
Yamo: "Au niveau technique : les zones blanches avec le repli au coin… est-ce aisément intégrable en Html ?"
Yamo: hm
Yamo: aisément j'en sais rien
Yamo: pour un charlot non, probablement pas
Didier Brun: lol
Didier Brun: tu as grave raison
Yamo: maintenant moi j'en ai un peu marrre
Didier Brun: c'est super emblématique de ce qu'on va rencontrer
Didier Brun: et c'est un retour en arrière
Yamo: j'ai vu des sites pondus depuis mes chartes
Yamo: légalement j'aurais pu attaquer pour violation du droit au respect de l'oeuvre, tellement c'était un massacre
Yamo: mais bon
Yamo: je vais pas rentrer là dedans tant pis
Yamo: au final
Yamo: dans mon book je met quoi ?
Yamo: les maquettes
Yamo: je mets meme pas le lien vers le site final en ligne
Yamo: qui est à chier
Yamo: voilà
Yamo: donc moi les techos qui se la ramonnent tous comme pas deux à base de ouai flash ça pue
Yamo: ben écoute
Yamo: fais moi des trucs qui on t pas un look de découpage de mongolien
Yamo: permet-moi de bosser sur des travaux qui ressemblent à qqchose en sortant du tuyau
Yamo: et on verra
Yamo: mais en attendant franchement, ta gueule
Didier Brun: hahhaha
Didier Brun: t'as trop raison :)
Yamo: ben oui
Yamo: putain quoi on est en 2010 et on me pète les couilles parce que je fais des ombrés aux boutons mec
Yamo: et après je suis censé gober que ça c'est l'avenir
Yamo: allez tous vous faire foutre
Yamo: flash rulez, point barre.
Yamo: et pour le moment c'est comme ça
Yamo: plus tard on verra

Filed under: 1 Leave a comment
Comments (3) Trackbacks (3)
  1. (Écrit il y a deux semaines, mais le formulaire de commentaires marchait pas à ce moment. Retrouvé sur pastie.org où je l’avais posté vite fait pour twitter.)

    Je pourrais écrire ça:
    «Au final dans mon folio je mets quoi? Mes intégrations, surtout pas le site final en ligne, qui est à chier car cassé par le dev back-end qui a mis le bazar, ou par le client qui a rajouté des trucs et modifiés d’autres sans faire appel au graphiste ou à moi-même.»

    Il y a des problèmes de process (tu livres un design/une intégration en one-shot alors que derrière le site vit…), des problèmes de compétences (personne forme à l’intégration, les intégrateurs en poste sont confrontés à plein de projets moyens qui les incitent pas à se former à fond), et des problèmes de gestion et budget (une intégration experte chiadée ça prend du temps, qui est rarement vendu…). Ouais, c’est la merde.

  2. Je vais pas te contredire, je ne vais sûrement pas nier que chacun a son lot de relouteries et de frustration dans son métier.
    Reste que quand, comme c’est arrivé au moment de cette discussion, les équipes d’intés commencent à me saouler genre “intégrer un bouton ombré c’est pas possible” ou “les coins c’est compliqué”, ça me gave parce que je bosse aussi avec des bons intégrateurs ou devs et que je sais très bien ce qui est possible pour peut qu’on veille bien se sortir les doigts.

  3. « pour peut qu’on veille bien se sortir les doigts » : oui mais nan, il ne s’agit pas que de bonne volonté. La plupart du temps « intégrer un bouton ombré c’est pas possible » *dans le délai/budget imparti*. Et ouais, ça fait chier tout le monde. Sauf peut-être l’utilisateur, qui s’en fout tant qu’il peut utiliser le machin. Ouf.


Leave a comment